Dans ce billet -frackowiak - An@é - Pierre Frackowiak propose quatre obstacles majeurs qui s'opposent à un développement des TICE à l'école:
1° Le modèle pédagogique dominant
2° On ignore complètement les pratiques des jeunes
3° On ne se pose pas la question du développement exponentiel des savoirs de l'humanité
4° On ne prend pas en considération le rôle possible des autres acteurs de l'éducation
En résumé, les TICE induisent des modèles pédagogiques différents, sont liés à une pratique du numérique par les jeunes que n'ont pas encore leur enseignants, les TICE permettent une gestion des informations (et de la connaissance ?) et ouvrent le champ à d'autres acteurs de l'éducation, en dehors de l'école.
C'est pour cela il est difficile de les exploiter réellement et avec leur potentiel, car ils sont un moteur de changement, changement qui n'est pas technologique mais pédagogique, institutionnel, administratif et personnel.
Cependant plusieurs questions restent poseées :
Quels sont les bienfaits ignorés de l"ancien" modèle pédagogique ?
Quels sont les pratiques réelles des jeunes ("natifs du numérique") ? voir cette étude sur le décalage des usages des jeunes et des exigences sociétales en matière des technologies numérique
Malgré l'explosion du savoir, l'école tient-elle a transmettre un savoir fondamental ?
Comment organiser l'imbrication des acteurs dans et en-dehors de l'école (sujet déjà ancien) pour qu'ils soit le plus bénéfique ?